L’aiguille creuse

Projet personnel à suivre chaque premier dimanche du mois #projetnullepart – 3 avril 2021

Nous voici à la deuxième édition de mon défi public : le premier dimanche de chaque mois, je vais te présenter une identité visuelle pour un lieu de séjour fictif (hôtel, appartement, gîte, chambre d’hôte, auberges de jeunesse, etc.) c’est-à-dire, tous les endroits où l’on peut passer quand on est en voyage.

Cette fois-ci, je m’attaque à la culture française, et plus précisément à la littérature, avec les aventures d’Arsène Lupin de Maurice Leblanc. Ces romans sont des incontournables et font rêver toutes les générations. J’avoue, je connaissais vaguement le personnage d’Arsène Lupin jusqu’à l’arrivée de la série Netflix qui m’a fait m’y intéresser de plus près. Aujourd’hui, j’en suis à huit romans dévorés !

Pour l’occasion, j’ai imaginé travaillé pour un propriétaire de maison d’hôte sur le thème de mon roman préféré : L’aiguille Creuse ! Un mystère palpitant où le suspens est intenable jusqu’au dernier chapitre et où les références à l’histoire de France sont nombreuses. Ceux qui connaissent l’histoire savent pourquoi j’ai choisi la ville d’Étretat pour imaginer cette maison d’hôte pleine de secrets. De plus, l’ancienne demeure de l’auteur se trouve dans cette ville, et est devenue aujourd’hui un musée consacré au personnage délirant qu’il a créé.

Le logo et l’identité visuelle sont inspirés directement du début du XXe siècle, époque de publication des romans. Le livret d’accueil est imprimé au format journal, car les premières à l’origine, les aventures du personnage sont publiées dans le magazine Je sais tout.

Tu l’as compris, j’ai deux passions dans la vie : le graphisme et le voyage. J’ai combiné les deux pour devenir Graphiste d’hôtes.